« Il n’est jamais trop tard pour devenir ce que nous aurions pu être. » (George Eliot)

Synopsis – l’histoire du film

imageE1-2

En 2010, je préparais mon premier documentaire « La Pandémie du nouveau monde » L’éveil des consciences citoyennes.

Interviewant la députée européenne EELV Michèle Rivasi dans le village de mon enfance, je découvre une communauté autonome instituée au XIVe siècle, qui a perduré jusqu’à la révolution française.

Mes recherches m’apprennent qu’il s’agissait d’une autonomie quasi totale, y compris au niveau des lois et de l’éducation, d’une pratique mutualiste d’avant-garde qui mettait en avant la solidarité et la coopération.

Je décide alors d’aller plus loin dans mes recherches, ce qui me fait rencontrer des personnes autonomes de leur alimentation, de leur électricité, de leur eau. Je m’aperçois qu’il y a des similitudes avec les valeurs du XIVe siècle, car tous souhaitent développer la solidarité, l’entraide et la coopération.

Chemin faisant, je vais découvrir que l’autonomie est aussi politique, juridique, psychologique, biologique.